Le saxophone, un instrument vieux de 150 ans

Apprendre le saxophone

Apprendre le saxophone demande un temps qui sera différent selon les personnes et selon leur niveau préalable en solfège ou dans la connaissance d'un autre instrument par exemple. Lorsqu'on l'on connaît déjà ses gammes, par exemple si l'on joue du piano, cela donne un avantage important pour lire les partitions. Si l'on compte jouer à l’oreille, celle-ci aura été travaillée par la pratique antérieure d'un autre instrument. Que cela soit pour le saxophone alto ou le saxophone ténor, le temps de pratique nécessaire est dans tous les cas important. Un minimum de deux heures par jour pendant un an donne des bases pour bien se débrouiller. La qualité du matériel compte aussi, et il est recommandé de s'approvionner auprès de spécialistes, comme par exemple sur le site bec saxophone.

saxo

Dans les cours, la pratique instrumentale insiste sur la echnique, c'est-à-dire le mouvement juste (action/détente) et son rapport avec la fluidité dans le jeu. Le son juste nécessite de la réflexion sur l'embouchure et la respiration. Est également étudiée la elation entre les mouvements de la langue, des lèvres, du palais, de la mâchoire et le rapport de ces derniers sur le timbre et la justesse.

Le saxophone dans la musique classique

À l’orchestre, le saxophone alto a été utilisé dans Hamlet d’Ambroise Thomas, par Bizet dans L’arlésienne. On le trouve aussi dans le domaine lyrique par exemple dans Hérodiade ou dans Werther de Massenet. L’alto joue à nouveau un rôle important dans les œuvres des années vingt et trente, comme l’orchestration de Ravel des Tableaux d’une exposition de Moussorgski, le Concerto à la mémoire d’un ange de Berg, Belshazzar’s Feast de Walton ou Job de Vaughan Williams. Vient ensuite le saxophone ténor dans la Symphonie n°4 de Vaughan Williams, Lieutenant Kijé et Roméo et Juliette de Prokofiev.

De nombreuses œuvres exigent plusieurs saxophones, comme le Boléro de Ravel (sopranino, soprano et ténor). On peut aussi citer Vincent d’Indy ou Stockhausen qui a écrit pour l’alto, le ténor et le baryton dans Carré. La littérature soliste pour saxophone alto comporte la Rhapsodie de Debussy, le Concertino da camera d’Ibert ou le Concerto de Glazounov. Le répertoire pour quatuor est presque entièrement composé d’arrangements. Pourtant, certaines œuvres écrites pour le Quatuor de Marcel Mule sont d’un niveau élevé comme le Scherzo humoresque de Jean Françaix.

 

2009-2016 - musique-gratuite.com - All Rights Reserved