Reliquer une guitare ou une basse : une pratique associée à la mode du vintage

Avez-vous déjà entendu parler de la pratique consistant à reliquer un instrument de musique ? Très souvent utilisé pour les basses ainsi que les guitares, ce terme fait référence aux manipulations visant à donner une apparence ancienne à un instrument, bien qu’il soit en réalité récent. À l’heure où le vintage est plus tendance que jamais, beaucoup de personnes cherchent à se lancer. Comment reliquer sa propre guitare et quels sont les pièges à éviter ? Nos conseils pour passer au-delà de certains faux pas fréquents !

Reliquer une guitare, pour des raisons esthétiques, mais pas que !

Spontanément, on pense que le relicage sert uniquement des objectifs esthétiques. En effet, il permet aux guitaristes de donner l’impression qu’ils jouent avec un instrument ancien, qui a beaucoup de vécu, ce qui n’est pas sans offrir un certain style. Un manche ou une caisse de résonance visiblement usés plaisent plus à certains musiciens qu’une alternative flambant neuve… Tout est une question de goût. Mais il faut savoir que le relicage n’est pas uniquement réalisé pour des motifs de ce type. En effet, en retirant le vernis d’une guitare, on peut modifier de manière assez sensible ses vibrations. Les musiciens qui cherchent un son plus riche et surtout unique sont souvent amenés à envisager le relicage dans cette optique. Enfin, si vous avez craqué pour un modèle très répandu que vous voyez souvent dans les mains d’autres instrumentistes, vous pouvez ressentir l’envie d’avoir votre propre guitare qui reflète votre identité. Là encore, le relicage vous apportera certainement satisfaction !

Le relicage érigé au rang d’art à part entière

L’une des marques pionnières dans l’univers du relicage des guitares est Fender, connue pour sa mythique Stratocaster. Au fil des années, les modèles provenant de la période entre 1955 et 1960 sont devenus de plus en plus populaires, et ils se vendaient parfois à des prix très élevés sur le marché de l’occasion. C’est la raison pour laquelle le fabricant a proposé des rééditions dans un premier temps, puis des modèles volontairement vieillis qui ont rapidement rencontré le succès. Certains luthiers ont également commencé à proposer cette prestation dans un univers haut de gamme, en travaillant essentiellement sur des modèles très réputés et en prenant énormément de temps pour vieillir les instruments de la manière la plus élégante et la plus naturelle possible. Aujourd’hui, les amateurs de relicage considèrent volontiers leur pratique comme un art à part entière. Il ne suffit pas de savoir bien entretenir sa guitare ou de suivre des tutoriels sur le web, il faut tout mettre en œuvre pour que le résultat soit réaliste afin de ne pas le tourner au ridicule ! De plus, les différentes modifications esthétiques ne doivent pas devenir un frein à la jouabilité.

Comment reliquer sa guitare ?

Vous prenez des cours de guitare et vous rêvez que votre instrument récemment acheté arbore un look plus ancien ? Nous vous recommandons d’éviter de tenter le relicage seul, car il s’agit d’une pratique qui nécessite de bien connaître les guitares et leur mode de fonctionnement, tout en maîtrisant aussi le bois pour choisir les traitements adaptés. Vous pouvez commencer par demander conseil à votre professeur, afin de savoir si, selon lui, le relicage peut poser problème dans votre apprentissage : si vous êtes débutant, le moindre changement peut impacter votre progression et vous mettre en difficulté… Il peut donc être intéressant d’attendre que vous preniez un minimum d’assurance. Et si vous avez finalement pris la décision de reliquer votre guitare, adressez-vous en priorité à un luthier de confiance. Seuls ces professionnels sont habitués à travailler les instruments de musique et peuvent le faire en apportant une réelle valeur ajoutée.

 

 

2009-2016 - musique-gratuite.com - All Rights Reserved